Avertir le modérateur

« Has the atlantis been found via Google maps | Page d'accueil | Crisis maps #4: looking for hidden jobs »

20 février 2009

A-t-on trouvé l'Atlantide sur Google Earth/Google maps?

atlantide.jpg
Vue d'artiste de l'Atlantide. Photo Flickr CC/Eusezio

On en trouve des choses sur Google Earth et Google maps. Notamment de soi-disants trésors. Sauf que là c'est encore plus énorme, et que cette fois-ci le chercheur a bien voulu indiquer l'endroit. Selon le très controversé tabloïd The Sun, il s'agirait ni plus ni moins que d'un des mythes les plus populaires au monde: l'Atlantide. De quoi attirer l'attention, mais à prendre avec des pincettes.
Ajout de 14h50: en fait, c'est pas l'Atlantide. On vous explique pourquoi.


Voilà ce qu'un ingénieur aéronautique du nom de Bernie Bamford a trouvé en traînant sur Google Earth. Cet étrange enchevêtrement de lignes sous-marines se trouve au large des côtes marocaines:

Alors, qu'est-ce que c'est? Nous avons demandé à l'animateur du blog Terrimago, Christophe Tuffery, géographe de formation, son avis sur le sujet. Méfiant lui aussi, notamment à cause de la réputation du Sun, il donne quelques précisions: «Pour moi, la prudence s'impose. A la louche, les contours du plus grand rectangle visible feraient environ 180 kms x 130 kms. Ce peut être un jeu de failles sous-marines.»

Il évoque aussi la possibilité d'une «petite ruse de chez Google» pour faire du buzz, et souligne les mulitples histoires d'ovnis aperçus dans Google Street view, dont voici un des exemples récents.

Il est vrai que les images datent de 2009. On va continuer à creuser tout ça dans la journée, en allant chercher des réactions.

Ajout de 14h50: Google a fait une déclaration sur le sujet, relayée ici et . Et comme souvent, l'explication est très terre à terre. Apparement, selon une porte-parole les lignes reflètent le «trajet du bateau alors qu'il récoltait les données». Non pas qu'il a laissé des traces dans le fond des mers, mais la présence du bateau influence le sonar qui récolte les données. En fait il a cartographié sa propre trace.

15h20: Et effectivement lorsqu'on regarde de plus près, on peut voir qu'il y a un certain nombre de lignes étranges sur les fonds marins cartographiés par Google. Regardons ici, un peu à l'est de notre Atlantide fictive, où on découvre une sorte de grillage géant:

25 février: comme nous le fait remarquer PMD dans son commentaire, ces étranges formes avaient déjà été remarquées ici et , et des réponses avaient déjà été apportées dans ce forum.

C'était avant que le Sun fasse usage de sa science bien rodée du sensationnel, en y apposant le mythe universel de l'Atlantide. Et finalement que par là même, le grand public comprenne un peu mieux, via les explications de Google, comment les fonds marins sont cartographiés. Google a d'ailleurs sorti hier une carte des trajets des sonars dans le zone.

Emile Josselin

15:44 Publié dans En français | Lien permanent | Commentaires (32) | Tags : atlantide, google maps, google earth Partager cet article avec:

Partager cet article sur Facebook  Ajouter dans Technorati  Ajouter dans Delicious  Partagez sur MySpace  Voter pour cet article dans Wikio  Partager sur StumbleUpon  Partager avec Digg  Partager sur Fuzz   partager sur Diigo    Partager via Tiny URL

A la une:

 //Le tour de France des voeux présidentiels   //Les vacances de Noël des politiques   //20 Minutes arrive dans 20 nouvelles agglomérations françaises   //Les vacances des ministres   //Coupe du Monde, la Twitter map   //Mariages et unions civiles gay dans le monde   //Ces noms de rue controversés   //Les détenus français à l'étranger   //Les campagnes militaires les plus désatreuses   //Une carte pour comprendre - un peu - mieux «Lost: les disparus» 

Commentaires

C'est quand même birad qu'il n'y ai pas ce genre de traces à proximité des grands ports de commerce! A supposer que ces lignes sont la résultante du reflet des trajets de bateaux!!!
Sans faire d'hypothese trop hatives, c'est une piste à explorer!
on peut quand même en douter, on est peut-être loin de trouver l'atlantide et l'agartha qui sont des utopies présentes dans la litérature grecque.

Écrit par : Bob-la-moule | 20 février 2009

Vous ne trouvez pas bizarre vous, qu'un bateau faisant un carre de 180*130km, laisse ses traces de manière durable?
A moins que ce ne soit bien sur, un concorde des mers, mais je vous met au défi de me prouver qu'un bateau est capable de laisser de telles traces.. Faudrait songer a ne pas nous prendre pour des idiots non plus a 20min...

Écrit par : Nicolas | 20 février 2009

@ Nicolas,
En fait je n'ai peut être pas été assez précis. Pour être exact, selon Google, ce n'est pas le navire qui a laissé des traces dans le fond des mers, évidemment. Mais c'est la présence du bateau qui influence le sonar qui récolte les données. Regardez la carte suivante à la fin du billet, qui montre elle aussi d'étranges lignes.

Écrit par : Emile Josselin | 20 février 2009

Je suis déjà plus d'accord avec cette hypothèse, bien que je reste sceptique...Une photo est prise en combien de temps par un satellite? 2 min? 3? Mettons 10. Pour que le signal ne disparaisse pas, il faudrait que le signal sonar persiste donc 360+260 = 520km en 10min, afin que ledit signal soit répète, et donc redondant. Un bateau qui va a cette vitesse me semble improbable, et aucun sonar ne laisse une trace aussi persistante, au mieux, nous aurions un bout de trainée... Je continue donc de penser que l'explication de google ne tiens pas la route...

Écrit par : Nicolas | 20 février 2009

Quelle info...

Écrit par : Raf | 20 février 2009

@ Nicolas
En fait ce sont des bateaux équipés d'un sonar qui cartographient les fonds et reliefs marins, et pas des satellites. Donc le bateau cartographie aussi apparemment sa propre trace.

Écrit par : Emile Josselin | 20 février 2009

C'est con un sonar :D Merci Emile pour tes complements d'information.

Écrit par : Nicolas | 20 février 2009

Bonjour tout le monde,

En réalité, le sonar inscris sa propre trace dans le sole d'une facon asser "simple"...

Le sonar à besoin d'etre immerger à une certaine profondeur pour envoyer des sons et pour qu'il puissent revenir. Le sonar va se servir du temps de "réponse" du son (c'est a dire que une fois que le son part, ricoche sur une surface qui est le fond et rémonte au sonar) pour en calculer la distance... la ou "l'erreur" est faite, comme le sonar a besoin d'une certaine profondeur, les traces dans le fond de la mer represente en realité le fond de la mer PLUS la profondeur d'immersion du sonar... simplement parce que le logiciel qui fait transcription des données va retranscrire que les données qui passent sous le sonar sont plus profondent ou moins profonde suivant ce que la petite personne va inscrire comme parametre dans le logiciel... si cette personne omet de rentrer la profondeur du sonar, ben il n'y aura simplement pas de correction et on voit ce qu'il y a à l'image...

et comme les sondages marins n'ont pas été fait que par un seul bateau et un seul et meme equipage, ben nous avons des difference suivant certaine régions...

en gros voila...

Bonne lecture en esperant que vous comprendrez lol

Écrit par : StormBringa | 20 février 2009

@ Nicolas,
Pas de souci, au contraire la discussion m'a permis de préciser les choses dans le billet.
@Stormbringa,
Merci pour cette explication qui précise bien la genèse de cette fausse Atlantide.

Écrit par : Emile Josselin | 20 février 2009

Bonjour,

Si la cartographie des fonds par sonar laisse apparaître le trajet du navire comme expliqué, la totalité de l'image devrait laisser apparaître le quadrillage. Or, il n'apparaît qu' à certians endroits. Question : comment a été cartographié la partie non quadrillée? Etrange non? Il doit bien avoir une explication.

Romuald

Écrit par : Romuald | 21 février 2009

Une coincidence de plus à compter sur le dos des "HAUTS" dirigant et de la manipulations des médias.

Écrit par : Charles-A | 21 février 2009

@Romuald : beaucoup de choses s'expliquent la plupart du temps, il suffit juste de trouver le bon spécialiste. Il est par exemple possible que Google ait couplé et fusionné des sources d'info différents : sonar pour des zones locales non couvertes ou par défaut sur le reste des données satellite de type radar (Réf : http://www.ifremer.fr/exploration/equipement/satellite/index.htm)

La fusion de donnée est nécessaire pour avoir une continuité. Le seul truc, c'est que la donnée a forcément été un peu ajustée pour donner une impression d'homogénéité. Pour ne citer que ça, c'est un peu comme les grands continuum de photos aériennes ou d'images satellites, ajustées entre elles pour que la couleur et le contraste ne laissent pas voir les "sauts" entre chaque capture.

Écrit par : Robin | 21 février 2009

Ps : j'oubliais, pour les fameux ovnis, je suis plus convaincu que c'est un élément du dôme qui "héberge" la caméra qui n'a pas été effacé. Si on oriente la caméra vers le haut, ca donne l'impression de voir le ciel à travers une vitre (notez les ondulations des cables qu'on voit sur l'image, typique d'une vue à travers un élément translucide). Rien de magique, juste un oubli ;)

Écrit par : Robin | 21 février 2009

Je n'ai jamais vu un rafio faire des angles à 90° (presque d'équerre) sur la mer ... ou alors chapeau pour le top synchro .

Écrit par : GeeBee | 21 février 2009

@ romuald : "Si la cartographie des fonds par sonar laisse apparaître le trajet du navire comme expliqué, la totalité de l'image devrait laisser apparaître le quadrillage."

Ben non, c'est seulement quand le manipulateur se plante, comme le dit StormBringa : "si cette personne omet de rentrer la profondeur du sonar, ben il n'y aura simplement pas de correction et on voit ce qu'il y a à l'image..."

En gros, les gars creusent des sillons virtuels... ;-)

Écrit par : molecule | 22 février 2009

pour ceux qui se cassent la tête pour savoir si il s'agit de la propre trace du bateau . je pense que les spécialistes du sujet (dont je ne suis pas ) ont dû quand même y penser et pour vérifier la chose , à mon avis il suffit de refaire la même opération à un autre endoit et si on obtient la même chose on peut sûrement dire qu'il n'y a pas 2 atlantides identiques à 2 endroits différents .

Écrit par : jean némard | 22 février 2009

Vous dites : "Voilà ce qu'un ingénieur aéronautique du nom de Bernie Bamford a trouvé en traînant sur Google Earth.".

Je vous ferais remarquer que cette bizarrerie a été signalée dans la nuit du 2 au 3 février par un internaute sur un forum très connu du "monde Google Earth" ici :
http://www.gearthhacks.com/forums/showthread.php?t=13361
et tout de suite après sur un forum bien français :
http://forums.futura-sciences.com/geologie-catastrophes-naturelles/285302-google-earth-on-voit-fond-oceans.html

Il n'y est pas question d'Atlandide, mais seulement d'une curiosité et deux membres du forum Futura ont rapidement (le 3 février !) donné ce qui semble la bonne explication :
http://forums.futura-sciences.com/geologie-catastrophes-naturelles/285302-google-earth-on-voit-fond-oceans.html#post2168003
et :
http://forums.futura-sciences.com/geologie-catastrophes-naturelles/285302-google-earth-on-voit-fond-oceans.html#post2170265

Cordialement,

Écrit par : PMD | 23 février 2009

@ PMD,
Effectivement c'est très bien vu. Bien que familier de ces sites, je ne l'avais pas remarqué avant que nos amis du Sun ne s'en emparent, avec certes leur façon bien à eux de faire les choses, au point que Google communique sur le sujet. Je vais actualiser le billet tout à l'heure à l'aide de votre commentaire.

Écrit par : Emile Josselin | 23 février 2009

droles d'explications plutot tirees par les cheveux

Écrit par : boyer | 23 février 2009

vous n'avez pas répondu à le question de GeeBee

Écrit par : Thaïs | 07 mars 2009

@ Thaïs
Exact, vous avez raison. Donc:
@ Geebee,
En fait ce ne sont pas exactement des angles à 90° que fait le bateau. La zone faisant plusieurs centaines de kilomètres, un tournant qui semble être à angle droit vu d'en haut représente un changement de cap éffectué sur plusieurs centaines de mètres.

Écrit par : Emile Josselin | 07 mars 2009

Hello,

@GeeBee : jette un coup d'oeil ici, c'est le fournisseur de données qui explique lui même :
http://www.gebco.net/about_us/news_and_events/atlantis_found.html

Écrit par : Robin | 09 mars 2009

tout le monde a fait des etudes a se que je vois! enfin moi je suis pas ingenieur mais je pense que c'est une connerie l'alantide sinion je l'ai vue au moins une vingtaine de fois sur google earth voila! allez a plus

Écrit par : yoan | 29 mars 2009

je vais m'abonner au site j'arrive!!

Écrit par : yoan | 29 mars 2009

Sur !!! c'est l'atlantide j'en suis sur a nous le trésor !

Écrit par : stanley | 05 août 2009

Désolè mais cette explication ne tient pas la route comment un sonar laisserai une trace du passage du bateau alors tout les océans seraient quadrillés...dsl mais faudra repasser à savoir que la pyramide au fond de la mer et au large du japon est connue des scientifiques depuis les années 70, mais comme la communauté scientifique n'a aucune explication il préfere étouffer les nouvelles découvertes...on est pas destiner à savoir ou a connaitre mais à chercher et ainsi évoluer...

Écrit par : Cadix | 19 mars 2010

pouver vous me dire ci ces un bateau qui a fait ces traces 34.24 N 75.54 O

Écrit par : saladin | 14 avril 2010

Bonjour,

deux choses seulement :
1° regardez les ombres portées, elles signalent bien un volume géologique.
2° ces volumes se modifient en fonction du relief naturel de la zone...

Donc, c'est un peu dommage qu'on nous prenne pour des idiots...
Bon, si ils trouvent des arguments convaincants, avec exemples etc, mais là, c'est un peu bidon... en tt cas je trouve, mais bon, encore une fois je ne suis pas scientifique

Écrit par : grut | 21 avril 2010

les explications à tendance scientifique ci dessus restent peu convaincantes.
On croirait voir des pompiers occupés à éteindre un incendie!
Allez! je donne encore un peu de travail aux pompiers de service (en toute amitié ;) :
Donc, nous disions qu'un petit monsieur distrait avait oublié d'entrer les corrections relatives à la position du sonar sous l'eau (c'est bêta !), cependant, les lignes, dont nous tiendrons provisoirement pour acquis qu'elles indiquent le parcours du bateau, donnent à penser que notre capitaine aussi fait n'importe quoi avec son gouvernail ( peut-être un problème d'alcool? ) car on pourrait s'attendre à ce qu'un travail de relevé topographique rationnel des fond marins implique qu'on va ratisser la zone rationnellement, par exemple, de la manière dont s'y prendra un cultivateur qui laboure son champ: Les sillons seront parallèles et réguliers.

Écrit par : lepoulpe | 16 mai 2010

Les explications à tendance scientifique ci dessus restent peu convaincantes.
On croirait voir des pompiers occupés à éteindre un incendie!
Allez! je donne encore un peu de travail aux pompiers de service (en toute amitié ;) :
Donc, nous disions qu'un petit monsieur distrait avait oublié d'entrer les corrections relatives à la position du sonar sous l'eau (c'est bêta !), cependant, les lignes, dont nous tiendrons un instant pour acquis qu'elles indiquent le parcours du bateau, donnent à penser que notre capitaine aussi fait n'importe quoi avec son gouvernail ( peut-être un problème d'alcool? ) car on pourrait s'attendre à ce qu'un travail de relevé topographique rationnel des fond marins implique qu'on va ratisser la zone rationnellement, par exemple, de la manière dont s'y prendra un cultivateur qui laboure son champ: Les sillons seront parallèles et réguliers. ce qui n'est pas le cas ici, c'est le moins qu'on puisse dire.
D'autre part, on pourrait aussi estimer qu'un parcours croisé (quadrillage de la zone) serait un luxe couteux: une fois qu'on a scanné le fond des mers dans un axe nord/sud, a-t-on besoin de le re scanner dans un axe est/ouest ?

Écrit par : lepoulpe | 16 mai 2010

Les traces 34.24 N 75.54 O étaient déjà présentes sur les précédentes version de google.. c'est l'atlantide et tellement de raisons de brouiller les pistes.. l'explication des artefacts (sonar) est amusante..

Écrit par : benoit | 02 juin 2010

moi j'ai trouvé des traces similaires a l'est de l'Irlande un peu moins visibles mais bien plus étendues .

http://maps.google.fr/maps?hl=fr&ie=UTF8&ll=53.304621,-15.292969&spn=6.015736,14.128418&t=h&z=6

Écrit par : fred | 02 juin 2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu